La mitoyenneté : avantages et inconvénients

Mitoyenne, jumelée, accolée… plusieurs termes servent à définir le fait de partager ... ..

Publié  1,001 Vues actualisé 2 mois depuis
Image

Mitoyenne, jumelée, accolée… plusieurs termes servent à définir le fait de partager un ou plusieurs murs de sa maison avec son ou ses voisin(s). Inspiré des logements ouvriers du siècle dernier, le modèle de l’habitat mitoyen s’est fortement répandu dans le paysage immobilier, idéal pour répondre aux besoins de logements d’une population toujours croissante dans les villes. Mais qu’en est-il de ses avantages et de ses inconvénients ? Immo-Diffusion a fait le tour du sujet.

 

 

1/ Plusieurs types de mitoyenneté

La notion de mitoyenneté est définie par les articles 653 à 673 du Code civil : elle y est désignée comme « un régime d’indivision forcée qui concerne les clôtures séparatives ». C’est donc un droit de propriété partagé par deux voisins, que l’article 7 de la loi du 10 juillet 1965 définit comme un droit réel de nature immobilière assimilable à une forme particulière de copropriété.

La mitoyenneté engendre ainsi pour les voisins un ensemble de droits et d’obligations, comme celle de contribuer en commun aux charges d’entretien, de réparation ou de reconstruction de l’objet mitoyen (mur, haie, talus, palissade, voire même fossé).

Elle peut donc revêtir des réalités différentes : outre des clôtures séparatives, la mitoyenneté peut être effectuée par le garage ou par des murs de pièces de la maison. Il est donc prudent de tenir compte de la nature concrète de la mitoyenneté d’un bien, c’est un élément qui influencera sa valeur au moment de sa vente.

 

2/ Une maison moins chère… sur tous les plans ?

Ce qui démarque la maison mitoyenne, c’est de loin son plus faible coût !

Elle permet de réaliser 30% à 35% d’économie d’énergie : en effet le mur mitoyen, n’étant pas exposé au vent ou au froid, fait office d’isolant en limitant la déperdition de chaleur.

Dans le cadre d’une construction, investir dans une maison mitoyenne est aussi moins cher, car elle peut permettre l’achat d’un terrain en commun avec un autre propriétaire, tout en divisant son prix par deux. La réalisation commune des différents raccordements (eau, tout à l’égout, etc) sera aussi plus économique.

Du côté de l’achat, sachez enfin qu’une maison mitoyenne vaut 10 à 15% moins cher qu’une villa ou une construction individuelle… une décote qui pourrait même être plus importante en fonction de l’environnement du bien, si par exemple la maison d’à côté ou encore la route d’accès est mal entretenue. La plus-value d’un logement mitoyen est toujours plus modérée.

 

3/ La proximité, atout ou difficulté ?

Si la proximité avec ses voisins peut avoir des bons côtés, elle peut aussi devenir une source de conflits. Et largement en tête dans les querelles de voisinage, on retrouve le bruit, toutes les nuisances sonores, que la faible distance rend parfois impossible à éviter.

Avant de se laisser tenter par un bien mitoyen, il est important de prêter attention à la construction en elle-même (les matériaux utilisés, l’épaisseur du mur mitoyen, et si les maisons partagent une dalle de sol commune). L’isolation, tout comme l’agencement des pièces sont aussi à vérifier.

Outre les aléas de la proximité, sachez aussi que la luminosité est facilement plus faible dans un bien mitoyen, puisque les ouvertures ne peuvent être réparties sur les 4 faces.

Enfin, il peut arriver de ne pas s’entendre avec son voisin au sujet d’une surface mitoyenne : l’un peut refuser de contribuer à une opération que l’autre estime nécessaire (projet d’extension par exemple). Dans le cas où l’un des propriétaires, seul, a entretenu et/ou réparé l’objet mitoyen sur une période de 30 ans, sans que son voisin ne soit intervenu ou ait protesté, il obtient de ce fait la propriété exclusive du mur mitoyen par « prescription ».

 

 

 

Le conseil d’Immo-Diffusion : vous l’aurez donc compris, la mitoyenneté peut être une source de bien-être, parfois de désaccord… en tout cas il s’agit des maisons où le risque de cambriolage est le plus faible en France : le fait d’occuper une maison où les voisins sont à proximité semble réduire les tentatives d’intrusion et renforcer la sécurité globale.

Retrouvez vite les annonces des maisons mitoyennes sur toute la France, à la vente comme à la location, sur Immo-Diffusion.fr !

 

 

 

CONSULTEZ POUR PLUS D'INFORMATIONS...
Page dédiée ici : www.immo-diffusion.fr



Votre réaction?

0
LOL
0
LOVED
0
PURE
0
AW
0
FUNNY
0
BAD!
0
EEW
0
OMG!
0
ANGRY