Économies d’énergie dans la maison : les écogestes à adopter

Quels gestes pour quelles économies ? De la question environnementale à la hausse des pr... ..

Publié  559 Vues actualisé 2 mois depuis
Image

Entre les hypothèses de coupures d’électricité de 2 heures par jour en hiver et les changements pressants en ressources énergétiques engagés par l’Etat, vous vous demandez peut-être à quoi ressemblera votre prochaine facture d’énergie, et quels gestes du quotidien pourraient améliorer votre empreinte carbone, tout comme vos dépenses.

Immo-Diffusion vous rappelle quelques écogestes pour votre maison, testés et approuvés par ses experts immobiliers.

 

 

1/ Utiliser à bon escient son électricité

Polluer moins pour payer moins : une courte phrase qui peut résumer les dernières mesures et campagnes d’informations du gouvernement en matière de logements et de consommation énergétique. Et pour cause, le prix de l’électricité, déjà augmenté, devrait s’envoler dans les prochains mois.

Pour y faire face, les écogestes, que nous pratiquons tous un peu, apportent une vraie contribution. Mais les connaître tous ou savoir toujours les appliquer au bon moment est un apprentissage sur la durée et nécessite une prise de conscience.

Le premier geste est donc une recommandation générale : celle de limiter au maximum les périodes ou les objets de consommation d’énergie inutiles. Éteindre la lumière après son passage, installer des ampoules à basse consommation systématiquement, ne pas laisser d’appareils en veille ou de chargeurs branchés (un téléviseur en veille consomme plus qu’en fonctionnement !), dégivrer son congélateur régulièrement, autant de bons réflexes qui font la différence sur la dette annuelle.

 

2/ Adapter son mode de chauffage à ses besoins

Et vu que le froid ne va pas tarder à s’installer, on profite de la saison pour faire le point sur son mode de chauffage. Si la rénovation énergétique met surtout en avant les systèmes de pompes à chaleur ou de poêles à bois (ou chaudière à granulés), c’est bien sûr parce qu’ils sont les plus économiques et respectueux de l’environnement. Toutefois, installer de tels équipements implique au moins d’être propriétaire, ou d’être l’heureux locataire d’un logement répondant aux dernières normes.

Si, comme près de la moitié des français (47%), vous vous chauffez électriquement, il reste intéressant de comparer les solutions qui existent sur le marché et surtout, de savoir les adapter à chaque contexte.

Pour des pièces à vivre, la lenteur des chauffages à inertie ne pose pas de problème. À l'inverse, dans une salle de bains ou une salle d'eau, il faut opter pour un appareil qui chauffe vite ! Dans les chambres ou les bureaux, l'inertie ou les panneaux rayonnants sont conseillés, en fonction de votre patience. Nous vous conseillons cependant de privilégier les radiateurs à inertie qui offrent un meilleur confort thermique, et qui permettent de mieux contrôler votre facture, à l’inverse des convecteurs électriques trop énergivores.

 

3/ Les bons réflexes qui allègeront votre consommation

Outre les petits gestes et les choix malins pour votre intérieur, la sobriété énergétique constitue un véritable défi à relever. Elle peut s’appliquer lors du choix d’appareils électroménagers, en vérifiant leurs classes énergétiques (ils seront certes, un peu plus chers à l’achat, mais leur efficacité se constatera sur votre facture d’énergie à long terme). 
Si vous disposez d’un chauffe-eau, le régler sur une température de 50-55 degrés vous procurera le même fonctionnement, tandis que sa consommation baissera de plus de 20%.
Pensez votre système électrique en y associant des usages : une démarche qui permet de regrouper l’utilisation de vos prises en fonction de vos besoins. Si un, deux ou trois pôles d’utilisation se distinguent nettement dans votre foyer, vous pourriez y associer une multiprise connectée, programmée pour fonctionner certaines heures et pour être entièrement interrompue à d’autres, au cours de la nuit par exemple. 
Enfin, inversez vos astuces estivales ! Ouvrir ses volets et refermer les vitres permet de chauffer naturellement les pièces en hiver, d’autant plus si elles sont exposées sud.

 

 

 

Le conseil d’Immo-Diffusion : pas toujours facile de réduire sa consommation électrique… sachez que les pros s’y mettent aussi ! Les entreprises et les collectivités locales encouragent ces comportements responsables : la baisse d’un petit degré sur le thermostat général d’un bureau permet par exemple de réaliser 7% d’économie sur une consommation annuelle. Tous les conseillers Immo-Diffusion vous soutiennent et œuvrent avec vous. Rendez-vous pour plus de bons conseils sur Immo-Diffusion.fr !
 

 

 

 

 

Source et suite : www.immo-diffusion.fr



Votre réaction?

0
LOL
0
LOVED
0
PURE
0
AW
0
FUNNY
0
BAD!
0
EEW
0
OMG!
0
ANGRY