Le marché immobilier... au féminin !

Quel est la place des femmes sur marche immobilier français ? Combien sont-elles à acced... ..

Publié  232 Vues actualisé 3 mois depuis
Image

Chaque année, la date du 8 mars offre une occasion de plus de réfléchir à la place et à l’impact des femmes dans l’immobilier, en dépit des contextes sociaux.

Dans ce domaine clé de l’économie, il est crucial de comprendre le poids et le rôle que chacun peut avoir, pour mieux apprendre à relever les défis qui l’accompagne.

Aujourd’hui que représentent les femmes vis-à-vis du marché immobilier français ? Combien sont-elles à accéder à la propriété ? sont-elles plutôt locataires ? y'a-t-il des femmes investisseurs ? Un rapport d’Immo-Diffusion.

 

 

1/ Une proportion en hausse de 6% en 2023

Un fait que les dernières données de l’Insee nous apprennent, c’est qu’en ce qui concerne le marché immobilier français, les femmes ont été plus nombreuses de 6% dans les opérations immobilières en 2023.

Une hausse qui reflète aussi bien l'intérêt croissant des femmes pour l'immobilier, et leur volonté d’accession à la location comme à l’acquisition (elles sont 45% en 2023 à contracter seules un emprunt pour devenir propriétaire contre 30% en 2017), que les divers contextes, professionnels et personnels, qui amènent de plus en plus d’entre elles à préférer un logement individuel (15,3% de femmes âgées de 25 à 64 ans vivent seules dans leur logement).

Pour celles qui sont en couple, elles restent décisionnaires dans les processus de sélection des biens, et sont d’ailleurs 28% à détenir la propriété ou le bail de location de façon exclusive.

 

2/ Plutôt propriétaires ou locataires ?

Si les femmes sont de plus en plus nombreuses à être propriétaires en France, l’accès au crédit reste plus complexe pour elles : salaires en moyenne 22% plus bas que ceux des hommes, emplois à temps partiels ou postes précaires, maternité et garde des enfants réduit leur capacité d’emprunt à une peau de chagrin. Le constat est pire pour celles qui vivent seules avec leur(s) enfant(s).

Environ 35% des françaises redouteraient de ne pas décrocher de crédit immobilier : une raison supplémentaire qui peut-être explique pourquoi leurs apports personnels sont souvent plus important que chez la gent masculine… ou qu’une proportion importante d’entre elles préfère encore la location.

Toujours selon les données de l'Insee, environ 40 % de femmes en France sont locataires, contre 35 % d’hommes.

Perçue comme une solution par défaut dans de nombreux cas, la location reste bien souvent l’unique opportunité de logement pour de nombreuses femmes en France.

 

3/ Les femmes en tant qu’investisseurs

Du côté des placements financiers, la marche est encore haute vers une pleine parité.

Bien que les chiffres soient en augmentation ces dernières années, les femmes seraient en effet sous-représentées dans l’investissement locatif, atteignant 35% des propriétaires bailleurs face à 65% d’hommes du même statut.

Ce constat n’est pas anodin : seulement 9% des acheteuses prévoiraient de faire de l’investissement locatif, contre 89% d’entre elles qui préfèreraient s’offrir une résidence principale et 2% qui opteraient pour une résidence secondaire.

Et lorsqu’elle se décident à louer, l’Insee nous informe encore que les françaises ont en moyenne des revenus locatifs 16% plus faibles que les hommes, ces derniers pouvant acquérir plus de biens et donc générer plus de revenus locatifs.

Cette tendance pourrait pourtant bien s’inverser dans les décennies à venir, et les dernières statistiques des sites de diffusion d’annonces le confirment : les investissements locatifs attirent de plus en plus de dames…

 

 

 

Retrouvez vos expertes et vos experts immobiliers les plus proches de vous et démarrez votre projet immobilier sur Immo-Diffusion.fr !

 

 

 

Source et suite : www.immo-diffusion.fr



Votre réaction?

0
LOL
0
LOVED
0
PURE
0
AW
0
FUNNY
0
BAD!
0
EEW
0
OMG!
0
ANGRY