Les femmes dans l'immobilier

A l’occasion de la Journée de la Femme, Immo-Diffusion a choisi de vous en dire un peu ... ..

Publié  875 Vues actualisé 3 mois depuis
Image

A l’occasion de la Journée de la Femme, Immo-Diffusion a choisi de vous en dire un peu plus sur le rôle, les atouts et l’impact de la gente féminine au sein du secteur immobilier… un milieu où leur engagement et leurs qualités sont essentiels.

 

Rappelons tout d’abord que les femmes dans l’immobilier, comme dans bien d’autres secteurs, ont dû frayer leur chemin à force de travail… C’est vraiment à partir des années 1970 qu’elles parviennent à se hisser professionnellement, comme en témoigne l’ascension exemplaire d’Yvette Bedin, qui ouvrait en 1977 sa première agence en Gironde et qui est aujourd’hui à la tête du deuxième réseau succursaliste immobilier français. C’est d’ailleurs à elle que l’on doit la création du BTS Professions Immobilière, qui permet depuis à chacune et chacun de se former aux métiers de l’immobilier.

 

  • Côté professionnel, les femmes sont bien présentes !

En effet le secteur immobilier est assez mixte, même si elles occupent davantage des postes d’agents, elles profitent ainsi au mieux des atouts du métier, comme la flexibilité et l’autonomie. Par la spécificité de leur approche, de leur attitude et leur vision du métier, les femmes ont du succès dans les transactions immobilières et sont reconnues pour leurs qualités d’écoute et leur relationnel performant. Au point de parfois dépasser les hommes dans leurs spécialités ! A l’instar de la célèbre Vanda Demeure, aujourd’hui vice-présidente de Coldwell Banker France & Monaco, qui a réalisé le plus gros volume de vente réalisé par un agent immobilier de luxe en Europe.

 

  • Côté investissement, les femmes ne sont pas en reste !

D’après Mediamétrie, l’institut français des mesures d’audience, elles seraient 56% à consulter régulièrement les annonces immobilières sur le web, un bon indice de leur intérêt pour l’immobilier. Plus investis dans la recherche de la perle rare, ce sont souvent elles qui finissent par avoir le dernier mot pour faire le choix final.

Elles accèdent aussi plus jeunes que les hommes à la propriété, entre 28 et 30 ans en moyenne, malgré les écarts des revenus qui réduisent parfois leur capacité d’emprunt.

 

Vous l’aurez donc compris, l’immobilier n’a pas de secret pour les femmes, il constitue même pour elles un secteur d’activité et un centre d’intérêt croissant… les perspectives de carrières sont nombreuses, dans un des rares secteurs qui leur permettent de combiner vie de famille et profession.

Une aventure qu’Immo-Diffusion soutient et suit de près !

 

Source et suite : www.immo-diffusion.fr



Votre réaction?

0
LOL
0
LOVED
0
PURE
0
AW
0
FUNNY
0
BAD!
0
EEW
0
OMG!
0
ANGRY