Réchauffer son logement : petites et grandes solutions

Pas toujours facile de réchauffer son logement, surtout quand celui-ci est mal isolé.

Publié  2,202 Vues actualisé 1 mois depuis
Image

À l’heure de la sobriété énergétique et de la hausse du coût de l’électricité, on est plus facilement attentifs au thermostat du radiateur cet hiver. Mais que penser des 19 degrés recommandés quand son logement est un vrai frigo ?

Des petits aux grands moyens, Immo-Diffusion a listé quelques bons réflexes à pratiquer cet hiver pour améliorer au maximum votre confort et optimiser votre facture énergétique.

 

 

1/ Passez votre logement en mode hiver !

Concrètement, ce sont les déperditions de chaleur qui laissent le froid s’installer dans une construction : mauvaise isolation, ponts thermiques, humidité, courants d’air… L’air chaud, qui remonte naturellement, s’échappe majoritairement par la toiture (25%), par les murs (25%), par les fuites d’air et les fenêtres (15%).

Une solution accessible et efficace consiste à simplement « habiller » votre intérieur : rideaux thermiques, succession de tapis, bourrelets de porte… L’inertie étant améliorée, l’idée est aussi d’empêcher à la chaleur d’être happée par l’extérieur.

Pensez à déplacer vos meubles lourds pour qu’ils recouvrent un mur donnant sur l’extérieur plutôt qu’entre les pièces.

Côté fenêtres (qui sont souvent très froides), une solution à bas coût de film thermo-isolant, applicable directement sur les bordures, s’avère très efficace.

 

2/ Les petits travaux d’amélioration

Si vous êtes bricoleur, sachez que le bois peut faire des merveilles dans un logement peu isolé. Il coupe cet effet de paroi froide responsable de la perte thermique. C’est d’ailleurs la fibre de bois qui obtient les meilleurs résultats en termes de performance énergétique réalisée lors des diagnostics.

En parquet au sol, lambris ou bardages sur les murs, son utilisation embellit les intérieurs. Pour une solution abordable ou pour beaucoup de surfaces, pensez au liège, qui est un excellent isolant.

En prévoyant une journée et sans avoir à tout casser chez vous, vous pouvez aussi opter pour une solution plus drastique encore : une isolation des combles et des sous-pentes, s’il y en a. La pose d’un pare-vapeur et de laine soufflée est très rapide (4 à 6 heures) et peu onéreuse.

 

3/ Refaire l’isolation… par l’intérieur ?

Rien ne remplace une vraie rénovation énergétique, mais l’hiver n’est pas non plus la saison idéale pour se lancer dans de gros travaux sur les ouvertures ou le toit.

Les plus frileux pourront tout de même opter pour une solution plus drastique, qui ne nécessite que quelques jours d’installation : une ITI (ou Isolation Thermique par l’Intérieur), qui à l’aide de panneaux de faible épaisseur (environ 3 cm), installés dans les combles et directement sur les murs, permet de retrouver un confort et de faire des économies indéniables. En moyenne, une bonne isolation permet d’économiser 30% sur ses factures de chauffage.

Au prix d’une petite perte de surface dans le logement, sa classe énergie pourra être propulsée avec cette opération, ce qui rendra le bien plus attractif en cas de vente comme de location.

De plus, les ITI sont éligibles aux aides financières en vigueur (France-renov.gouv.fr).

 

 

 

Retrouvez plus de conseils pour votre logement et optimiser sa valeur sur Immo-Diffusion.fr !

 

 

 

 

CONSULTEZ POUR PLUS D'INFORMATIONS !
Page dédiée ici : www.immo-diffusion.fr



Votre réaction?

0
LOL
0
LOVED
0
PURE
0
AW
0
FUNNY
0
BAD!
0
EEW
0
OMG!
0
ANGRY