Mieux connaître les artisans RGE

De plus en plus popularisé, le label RGE garantit a priori la meilleure qualité pour vos... ..

Publié  563 Vues actualisé 3 mois depuis
Image

 

De plus en plus popularisé, le label RGE garantit a priori la meilleure qualité pour vos travaux de rénovation énergétique ou d’installation d’équipements d’énergies renouvelables. De plus, il vous permet de bénéficier d’aides financières et de déductions fiscales avantageuses.

Mais pas question de confier vos travaux à n’importe qui, et de transformer vos projets de rénovations en mauvais souvenir.

Immo-Diffusion a voulu en savoir plus sur cette qualification professionnelle, et vous propose de mieux connaître les artisans RGE.

 

Le label RGE : une condition pour obtenir les aides de l'Etat

Si vous voulez changer votre chaudière, installer une pompe à chaleur ou encore refaire l’isolation de votre toiture, vous pouvez faire appel, depuis 2011, aux artisans certifiés RGE, c’est-à-dire Reconnus Garants de l’Environnement. Formés par des organismes agréés par l’Etat, leur action s’inscrit dans le vaste plan gouvernemental de rénovation et de réhabilitation des performances énergétiques des logements.

Et surtout, faire appel aux artisans RGE vous permettra de bénéficier du principe d’éco-conditionnalité proposé par l’Etat : des prises en charge du coût de vos travaux et des déductions fiscales avantageuses. Ces dispositifs, tels que MaPrimeRénov’, l’éco-prêt à taux zéro (ou éco-PTZ), ou encore les Certificats d’Économie d’Énergie (le CEE) sont valorisés par des campagnes informatives et déjà bien connus du grand public.

Un annuaire en ligne de tous les professionnels RGE est d’ailleurs disponible en cliquant ici.

Attribué aux professionnels pour 4 ans et renouvelable, ce label RGE est donc a priori un gage de fiabilité de compétences et de garanties de bon déroulement de vos travaux.

Mais dans la réalité, bon nombre de personnes qui ont fait appel à des artisans RGE se retrouvent déçus face au manque d’expérience et de compétence des professionnels engagés. Le web fourmille d’exemples à ce sujet, offrant de nombreux témoignages de clients peu convaincus par les promesses de ce label.

 

La formation des artisans RGE

Pour mieux comprendre ce phénomène, il faut remonter au dispositif de recrutement de ces professionnels.

L’inscription au label RGE démarre en ligne, via le site de l’Ademe (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie) et propose, en fonction de l’activité envisagée, des formations délivrées par sept organismes agréés et reconnus par l’Etat, tels que Qualibat, Qualit’ENR, Qualifelec, Certibat, Cequami ou encore Capeb et FFB. En ce qui concerne les conditions d’inscription, l’artisan doit exercer son activité depuis au moins 2 ans et avoir déjà réaliser 2 chantiers de rénovations énergétiques.

S’il remplit ces critères, il pourra alors suivre une ou plusieurs formations RGE. Celles-ci sont payantes et se déroulent sur un maximum de 3 jours, restent essentiellement théoriques et incluent un QCM vérifiant la validation des acquis.

Enfin le professionnel ou son entreprise pourra déposer un dossier de candidature, qui sera étudié en comité entre les représentants de l’organisme de certification RGE concerné et des pouvoirs publics.

Vous l’aurez donc compris, ce processus de recrutement laisse finalement peu de place à une mise en situation sur le terrain… Et tout cela peut se compliquer lorsqu’il s’agit de réaliser des travaux très spécifiques, comme l’installation de panneaux solaires photovoltaïques ou s’il s’agit de refaire l’isolation thermique d’un logement.

Si la plupart des artisans choisissent de se former dans un secteur où ils sont déjà expérimentés, d’autres ne s’en contentent pas… Il faut dire que le label RGE est un vrai sésame dans le métier, son obtention garantit un volume de commandes soutenu par un marché en pleine expansion.

Ainsi, sur les 40 000 artisans RGE recensés en France, il n’est pas toujours évident de s’y retrouver…

 

 

Le conseil d’Immo-Diffusion : n’hésitez pas à faire appel au bouche-à-oreille pour trouver le bon artisan. Vérifiez par vous-même les qualifications des professionnels qui pourraient vous convenir et consultez au maximum leurs références : cherchez les avis, sites et photographies de leurs précédentes réalisations.

Une fois que votre choix se sera porté sur deux ou trois artisans, demandez-leur des devis. Veillez à ce que leurs prestations soient assez détaillées et comparez les tarifs de chacun.

Vérifiez également que la qualification RGE présentée par le professionnel couvre bien le domaine des travaux concernés, autrement vous ne pourrez pas récupérer vos aides gouvernementales.

Enfin en cas de doute sur un professionnel, les conseillers FAIRE (Faciliter, Accompagner, Informer sur la Rénovation Énergétique) du service public sont à votre écoute au 0 808 800 700 ou sur faire.gouv.fr.

 

CONSULTEZ POUR PLUS D'INFORMATIONS !
Page dédiée ici : www.immo-diffusion.fr



Votre réaction?

0
LOL
0
LOVED
0
PURE
0
AW
0
FUNNY
0
BAD!
0
EEW
0
OMG!
0
ANGRY