Le point sur les prêts à la rénovation énergétique

Au cœur des enjeux consacrés à l’environnement, la rénovation énergétique, c’est... ..

Publié  162 Vues actualisé 6 journées depuis
Image

Au cœur des enjeux consacrés à l’environnement, la rénovation énergétique, c’est-à-dire l’ensemble des travaux visant à réduire la consommation d’énergie des bâtiments, est un point primordial de la politique du logement, qui table sur la rénovation de 400 000 à 500 000 biens.

Pour permettre aux propriétaires de les réaliser, l’État met à leur disposition un système d’aides financières et de crédits d’impôt. Immo-Diffusion fait le point !

 

 

• La PrimRénov’

Ma PrimRénov’, lancée depuis le 1er janvier 2020, remplace le CITE (ou Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique). Il s’agit d’une prime versée aux propriétaires qui réalisent certains travaux de rénovation énergétique, à choisir parmi les 31 proposés sur ce lien.

Les biens concernés doivent être achevés depuis plus de 2 ans, constituer des résidences principales, et peuvent aussi être les parties communes d’une copropriété. Tous les travaux doivent être réalisés par des professionnels certifiés RGE (Reconnus Garant de l’Environnement), dont la liste par secteur est disponible en cliquant ici.

La demande est à faire en ligne (www.maprimerenov.gouv.fr), en amont du démarrage des travaux, et permet de débloquer de 40% à 90% du coût des travaux, montant plafonné à 20 000€ et mobilisable sur 5 ans. Il est aussi possible de demander une avance sur le montant de la prime.

Depuis le 11 janvier 2021, ce dispositif est élargi à l’ensemble des propriétaires occupants ou bailleurs, et ce quels que soient leurs revenus.

Son montant est toutefois calculé en fonction des ressources, sur la base du revenu fiscal de référence et en fonction du gain écologique permis par les travaux.

Plus le gain énergétique sera élevé, plus la prime le sera aussi ! Ainsi, pour les logements considérés comme des passoires thermiques, dont le DPE est de F ou G avant travaux, ou encore pour les travaux de rénovation globale, le montant de la PrimRénov’ sera renforcé.

Sachez qu’une prime de 300€ sera aussi attribuée en cas d’installation d’un système de recharge de véhicule électrique.

La PrimRénov’ est cumulable avec les autres aides, comme l’Eco-Prêt à Taux Zéro (éco-PTZ) et le Certificat d’Économie d’Énergie (CEE).

 

• L’Eco-Prêt à taux zéro

Il s’agit d’un prêt bancaire, destiné à la rénovation énergétique d’une résidence principale achevée avant la 1er janvier 1990. Ce dispositif, accessible sans condition de ressource, est ouvert jusqu’au 31 décembre 2021.

Il concerne tous les propriétaires, les syndicats de copropriété (chaque copropriétaire peut aussi bénéficier de ce prêt à titre individuel) et les SCI (à condition que le bien soit mis gratuitement à disposition d’un des associés ou être loué à une personne pour qui le logement sera une résidence principale).

Le montant de l’Éco-PTZ peut varier de 7000€ à 30 000€, pour une durée allant de 3 à 15 ans.

Les travaux, qui vont de l’isolation du bien au changement de son système de chauffage ou d’assainissement, ou encore l’installation d’une énergie renouvelable, devront aussi être réalisés par des artisans RGE, dans un délai de 3 ans maximum à l’obtention du prêt.

 

• Le CEE ou Certificat d’Économie d’Énergie

Le dispositif de CEE (ou Certificat d'Economie d'Energie) existe depuis 2006, ils sont proposés par les fournisseurs d’énergie (gaz, électricité, enseignes pétrolières) et sont accessibles par tous sans condition de ressources. Il s’agit de prêts accordés ou de primes pour financer des travaux de rénovation et d’amélioration énergétique. Les CEE ne sont délivrés que si les travaux, toujours effectués par des professionnels RGE, permettent de réaliser au moins 55% d’économie d’énergie pour une maison individuelle et 35% pour un habitat collectif.

Il faudra dans un premier temps faire votre demande de CEE auprès de votre fournisseur d’énergie avant d’accepter le devis, autrement vous ne pourrez plus en bénéficier. Un simulateur est accessible via le lien suivant : prime-cee.fr.

 

• Le prêt à la rénovation énergétique Action Logement

Action Logement, en accord avec le gouvernement, propose aussi un prêt à 1% pour financer vos travaux de rénovation énergétique, qui peut atteindre 30 000€, en étant associée à une subvention plafonnée à 20 000€ pour les propriétaires occupants et 15 000€ pour les propriétaires bailleurs. La demande du prêt doit être faite en même temps que celle pour la subvention.

Ce prêt est soumis aux mêmes conditions que les précédents, en ce qui concerne la nature du bien à réhabiliter, celle des travaux et la nécessité de faire appel à des professionnels RGE.

 

 

Immo-Diffusion reste à votre disposition pour tout conseil !

Source et suite : www.immo-diffusion.fr



Votre réaction?

0
LOL
0
LOVED
0
PURE
0
AW
0
FUNNY
0
BAD!
0
EEW
0
OMG!
0
ANGRY