Réduisez vos impôts... en faisant vos travaux !

Réduire ses impôts tout en réalisant des travaux d’amélioration ou de rénovation de... ..

Publié  170 Vues actualisé 6 journées depuis
Image

Réduire ses impôts et ses taxes tout en réalisant des travaux d’amélioration ou de rénovation de votre habitat, en voilà une bonne idée !

C’est ce que vous permettent quelques dispositifs mis en place par l’État, qu’Immo-Diffusion passe au crible.

• Dans l'habitat principal ou locatif

 

Dans un logement achevé depuis plus de deux ans, vous pourrez bénéficier d’une réduction d’impôt en fonction de la nature des travaux effectués.

 

Ceux-ci devront être liés à l’entretien, l’amélioration ou la reconstruction/agrandissement de votre habitat, principal ou locatif. Comme le remplacement d’une cuisine équipée, le renouvellement d’une salle de bain, le changement d’une porte d’entrée… dès qu’il s’agit de mettre du neuf à la place du vieux, ou de réaliser une réparation suite à une usure, tout ce qui dotera votre logement d’une meilleure prestation sur son équipement nécessaire pourra être transmis à votre centre d’impôt, factures à l’appui.

Jusqu’à 30% du coût total des travaux peut être déduit de votre imposition !

 

S’il s’agit d’effectuer des travaux dans un bien locatif meublé, à fins touristiques ou non, vous pourrez déduire l’ensemble de vos charges d’entretien et de réparation de votre revenu imposable. La condition, c’est que les revenus annuels provenant de cette gestion ne dépassent pas 23 000€, et qu’ils soient supérieurs aux ressources totales du foyer fiscal.

Enfin pensez à déclarer vos petits travaux de peinture ou encore de jardinage… 50% de leur coût seront déduits de vos revenus fonciers.

 

Pour ce qui est de la rénovation énergétique de votre habitat, l’État a mis en place des systèmes de crédits d’impôts, comme Ma Prime Rénov’, étendu le 11 janvier 2021 à l’ensemble des propriétaires sans conditions de revenus ; mais aussi le CEE (Certificat d’Économie d’Énergie), l’Eco-prêt à Taux Zéro ou d’autres aides dispensées par les collectivités locales. Lisez notre article sur les prêts à la rénovation éngertique en cliquant ici !

 

Sachez que ces travaux d’amélioration et de rénovation énergétique vous permettent aussi de bénéficier d’un abaissement de la T.V.A à 5,5% ou à 10% au lieu du taux normal de 20%. A la condition de ne pas acheter soi-même les fournitures, mais de passer par un artisan certifié qui effectuera la commande et la pose de tout ouvrage.

Cette nouvelle T.V.A est cumulable avec les crédits d’impôts proposés par l’État.

 

• Les dispositifs pour les logements anciens

 

Pour les logements anciens, les possibilités de réductions d’impôts sont attractives !

 

Antoine Renoux, adhérent d’Immo-Diffusion et gérant de l’agence IMMOG Le Haillant spécialisée dans la défiscalisation dans le neuf et l’ancien, nous le confirme : « L’investissement dans l’ancien est intéressant !  Il permet de moderniser nos lieux de vie à moindre coût. De plus, si vous comptez réaliser vous-même les travaux, le Pinel offre jusqu’à 21% de réduction d’impôts et les démarches administratives qu’il nécessite sont à la portée de tous. Une autre suggestion, c’est de profiter du mécanisme du déficit foncier. Le coût des travaux sera déduit des revenus fonciers perçus, à condition que le bien soit loué 3 ans ».

 

Pour résumer, on a :

 

  • La loi Pinel, pour les biens locatifs dans l’ancien faisant l’objet de travaux de rénovation (qui représentent au moins 25% du coût total de l’investissement), pour les logements devant être réhabilités ou pour les transformations de locaux en lieux d’habitat, est plafonnée à 300 000€ annuel.

 

  • La loi Malraux, qui concerne la restauration d’immeubles d’habitation ou à usage professionnel situés dans certaines zones protégées, vous permet de bénéficier d’une réduction d’impôts à hauteur de 30% du montant total des travaux, plafonnés à 100 000€ annuel.

 

  • Le dispositif Denormandie, qui s’applique aux mêmes types de logements que le Pinel, incite les propriétaires à réaliser des travaux de rénovation énergétique dans l’ancien, et permet de déduire entre 12%, 18% ou 21% du coût total de l’opération, pour des logements situés dans l’une des 244 labélisées Cœur de Ville. Il est en vigueur jusqu’en décembre 2022.

 

  • La loi sur les Monuments Historiques, vous permet une défiscalisation totale du coût destravaux, qui ne sont pas plafonnés. Il faut toutefois bien vérifier auprès du site du gouvernement si votre logement en est éligible, car ses conditions d’accès sont assez strictes.

 

  • Le déficit foncier d’immeubles anciens, qui s’adresse aux propriétaires de tout bien immobilier ancien à usage locatif. Un déficit foncier est atteint lorsque les dépenses d’un logement locatif sont supérieures à ce qu’il rapporte. Le principe est donc d’investir dans un bien à rénover, dont le montant des travaux, supérieur à la rente des loyers, pourra être déduit des revenus fonciers générés. Vous pourrez déduire de votre imposition jusqu’à 10 700€ par an et ceci pendant 10 ans.

 

Venez découvrir tous les biens à rénover près de chez vous sur Immo-Diffusion.fr !

Source et suite : www.immo-diffusion.fr



Votre réaction?

0
LOL
0
LOVED
0
PURE
0
AW
0
FUNNY
0
BAD!
0
EEW
0
OMG!
0
ANGRY